Iceberg, geysers, champs de lave, lacs, aurores boréales… l’Islande tend les bras aux touristes en quête d’aventure, de nature authentique et de paysages grandioses. Forte de ses décors lunaires, cette petite île d’Europe – terre de glace et de feu – à la limite du cercle polaire, offre un spectacle bien différent de ce que nous pouvons, par exemple, voir en France. Romain, globe trotter passionné, nous raconte son séjour Islande. Il inaugure, ainsi, la webserie « Paroles de voyageurs » qui nous permettra de découvrir, au travers, de quelques récits, le périple de touristes amateurs ou à temps plein… aux 4 coins de l’Europe !

Tourisme Islande

Par quel moyen es-tu arrivé en Islande ?

L’Islande est desservie par WooAir et Easyjet, deux compagnies aériennes low cost. Il faut compter au moins 200 euros l’aller / retour si vous choisissez de prendre l’une d’entre elles. Pour ma part, je suis parti avec la compagnie allemande Luftansa (avec escales à Hamburg et Duseldorf). C’est une bonne compagnie régulière allemande. Je sais que certains touristes se rendent en Islande par la voie maritime. Mais cela représente un sacré détour si on vient de France, car il faut prendre le ferry au Danemark (Hirtshals) afin d’arriver en Islande dans les fjords de l’est.

Quelles ont été tes visites et activités en Islande ?

Je suis resté en tout une semaine en Islande sans avoir eu le temps de m’ennuyer. En dehors de la visite de la capitale Reykjavik, j’ai pu flâner dans les eaux turquoises et chaudes du fameux Lagon Bleu Islandais (Blue Lagoon / Blaa Lonid), me rendre à Geysir, où l’on trouve l’unique jeyser d’Islande et encore visiter Gulfoss et ses énormes cascades.

Tourisme jeyser Islande

Parle-nous de Reykjavik et de son ambiance ?

Reykjavik est une ville récente. Une jeune capitale. Son patrimoine architectural est restreint. Mais sa vie culturelle, au travers des musées par exemple, est riche. Les habitants sont aimables, ouverts et assez “libérés”. Reykjavik s’anime la nuit notamment le samedi soir où les nuits sont très arrosées et finissent souvent tard. Si vous êtes de passage, profitez-en pour découvrir les activités nocturnes. Goûtez également un pinte de bière dans l’un des nombreux pubs de la capitale. Les bières islandaises sont des blondes légères et agréables. Ah oui… ne soyez pas effrayé de voir des landeaux, avec bébé à bord, abandonnés dans la rue. Les parents (souvent dans un café ou restaurant pas très loin) essaient de les habituer au froid islandais.

Un conseil pour les touristes qui prévoient un voyage en Islande ?

Je conseille, aux touristes qui visitent l’Islande et en bonne condition physique, de partir en trekking sur un glacier. Par exemple, sur le glacier Snaefellsjökull. Cette randonnée est sportive, mais néanmoins accessible aux alpinistes débutants. L’ascension vers le sommet dure entre 5 et 7 heures, selon la météo et le nombre de participants. Vous serez guidés, conseillés et initiés aux méthodes de randonnée alpine par des guides professionnels. Iceland Excursions basée à Reykjavik propose de nombreuses excursions et activités (de l’ice climbing, à la moto neige en passant par une sortie en mer au milieu des baleines). Il y’en a pour tous les goûts !

Tourisme trek en Islande

Un regret sur ton séjour en Islande ?

Les aurores boréales ressemblent à des nuages ​​vaporeux multicolores. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance d’en apercevoir. Tout d’abord, parce qu’il faut être au bon endroit. Il existe des excursions au départ de Reykjavík et d’Akureyri au Nord, souvent sur plusieurs jours, dans des endroits isolés en montagne et dans les Highlands. Ensuite, parce qu’il faut aussi pouvoir les observer au bon moment. Il est impossible de garantir leur apparition ! Un conseil toutefois : si vous souhaitez apercevoir les aurores boréales, il est préférable de vous rendre en Islande à l’automne ou en hiver et de partir avec un guide local.

Categories: Blog

One Response so far.

  1. Pour les aurores boréales c’est très simple :

    Il faut venir en Islande en hiver car elles sont uniquement nocturnes et en été la nuit ne tombe quasiment pas.

    Ensuite il faut s’éloigner de la civilisation pour éviter les lumières parasites. Il faut qu’il fasse beau et que le ciel soit dégagé et là vous avez le plus de chance de voir des aurores boréales.

    Si vous venez en Islande venez pour 15 jours minimum, trop de chose à faire ici 😉

Leave a Reply


CommentLuv badge