Des informations indispensables pour bien visiter Athènes

Capitale de la Grèce, Athènes est une ville chargée d’histoire. On pense, bien sûr, à son passé glorieux pendant l’Antiquité et aux images de l’Acropole. Mais on ne reste également pas insensible à cette ville champignon, qui abrite cinq millions d’habitants, soit la moitié de la population grecque, où les sites historiques se mêlent au tohu bohu de la ville moderne.

Tourisme Athene

Quoi visiter à Athènes ?



L’Acropole : le lieu incontournable à visiter à Athènes

Nombreuses sont les villes de Grèce à posséder leur Acropole. Mais celle d’Athènes et de loin la plus célèbre. Aussi, si vous êtes de passage à Athènes et qu’il y avait un lieu à visiter, ce serait l’Acropole. Le site classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987 est incoutournable. A voir notamment : le temple d’Athéna Nikè, les Propylées, le Parthénon, l’Erechthéion, l’Odéon d’Hérode Atticus. Pour se rendre à l’Acropole, il est possible d’emprunter deux chemins situés sur le franc ouest. Mais traverser le quartier commerçant et typiques de Plaka est une option plus sympathique. L’Acropole est l’un des plus beaux endroits du monde, chargé d’histoire. Il est malheureusement jonché d’échafaudages et de grues et surtout de touristes ! Plus d’information sur l‘Acropole d’Athènes.
Informations pratiques : Dionysiou Areopagitou Street, Athènes 10558, Grèce
Il est conseillé de se rendre sur le site de l’Acropole dès l’ouverture (8h à 18h30 tous les jours en été, et de 8h à 14h30 en hiver), vous éviterez ainsi de faire des heures de fil d’attente, sous un soleil de plomb, pour obtenir votre billet.

Visiter Acropole Athènes

Plaka, le vieux quartier très touristique au pied de l’Acropole

Labyrinthe de ruelles, Plaka constitue le coeur historique d’Athènes. Ces ruelles étroites serpentent au nord et à l’est de l’Acropole. Avec ses nombreux marchands de cartes postales, boutiques de souvenirs et restaurants, Plaka est l’un des quartiers les plus touristiques de la capitale grecque. Un quartier idéal pour découvrir l’âme même de la ville en flânant dans ses rues. Plaka est un quartier très agréable pour boire une bière locale ou manger un bout. Plus d’information sur Plaka.

Visiter Plaka à Athènes

Monastiraki : un bazar oriental à ciel ouvert

Situé en lisière du très touristique quartier de Plaka, Monastiraki fait partie des quartiers commerçants les plus chaleureux d’Athènes. Monastiraki n’a plus grand chose à voir avec le paisible monastère, qui se situait à son emplacement et qui lui a donné son nom. Monastiraki séduit pour son brouhaha et sa bonhomie, notamment au niveau du marché aux puces (coté Plaka). Si vous cherchez une authentique cafetière grecque ou un bouzouki, vous êtes au bon endroit ! En savoir plus sur le quartier Monastiraki.

Lycabette et sa vue à 360 degrés sur Athènes

Lycabette, connu sous le nom de la colline des Loups culmine à 277 mètres. Ce mont est le point le plus élevé de la ville d’Athènes. Autant vous dire qu’il offre un panorama généreux sur la capitale et à 360 dégrés. On peut observer le stade panathénaïque, le temple de Zeus, le parlement hellénique, l’Acropole, le port du Pyrée et la mer Égée. Au sommet, la chapelle Saint-Georges (Agios Georgios) vaut aussi le coup d’oeil. En savoir plus sur Lycabette.
Informations pratiques : Lycabette se situe au : R. Aristipou GR – 10675 Athína
Il est préférable, surtout l’été, de prendre le funiculaire (tarifs : 3,50 €, périodes d’ouverture du funiculaire 8h45-0h15, départ toutes les 10 minutes).

La colline de Lycabette Athènes

Le Port Pirée : une étape avant de rejoindre une autre destination grecque

Le Pirée est un port vieux de 2500 ans qui n’a rien perdu de son charme cosmopolite. Le Port du Pirée est, aujourd’hui, l’un des plus grands ports de la Méditerranée, avec l’animation et la foule qui accompagnent ce titre. Au Pirée, mouille toute une armada de ferries géants. En bateau (petit ou grand), il est possible d’atteindre, depuis le Pirée, les premières îles grecques et leurs plages féeriques, en moins d’une heure.
Informations pratiques : le principal port de voyageur (Kendriko Limani) d’Athènes est un lieu idéal pour manger dans l’un des nombreux restaurants ou faire les boutiques. Si vous êtes venu prendre le ferry, assurez-vous d’avoir noté le lieu d’embarquement et tachez d’arriver suffisamment tôt avant le départ, car on peut facilement se perdre dans le port, avec ses différentes darses.

Tourisme Port Pirée Athènes

La place Syntagma : une place populaire au coeur d’Athènes

La place Syntagma tient son nom d’une constitution entrée en vigueur en Grèce à la fin du XIXème siècle. Le roi Othon 1er proclama la première constitution (syntagma) de l’état grecque. Aujourd’hui, cette vaste place constitue le coeur de la capitale grecque. La Vouli ou Boulé (Parlement) s’y élève. En face, se trouve la tombe du soldat inconnu, sur laquelle figurent gravés de nombreux noms de batailles, gardée jour et nuit par les soldats de la Garde nationale (evzones), reconnaissables facilement à leur costume traditionnel.
Informations pratiques : le meilleur moment, pour se rendre sur la place Syntagma est le dimanche matin, pour 11h, pour la grande relève de la garde. En semaine, la garde est relevée chaque heure.

La place Syntagma Athènes

La place Omonia : le visage orientale d’Athènes

La place Omonia est la deuxième plus grande place d’Athènes, après la place Syntagma. Omonia signifie harmonie en Grec. Un nom qui lui correspond bien mal. Car la place Omonia se résume à un carrefour de 6 avenues et plusieurs petites rues… avec tout le vacarme que l’on peut connaître de la circulation automobile grecque. De prime abord, la place Omonia est décevante. Mais finalement, la foule et son brouhaha donne une autre image d’Athènes. La place renvoie au visage balkanique et orientale d’Athènes : sonore et agitée, c’est un bazar à ciel ouvert, plein de marchandise bon marché ou de contrebande.
Informations pratiques : l’endroit déborde de vie à la nuit tombante, mais il reste sûr, même tard. Si vous y passer avec des enfants, évitez les cinémas miteux, qui projettent des films érotiques et les quelques prostituées qui travaillent dans le secteur.

Athènes : quelques mots de grec à connaître

En promenade dans Athènes et, de manière générale en Grèce, vous serez étonné d’entendre les résidents parler français. Beaucoup parlent également anglais. Les quelques mots, ci-dessous, vous donneront un aperçu de la langue des premiers philosophes.

Bonjour : kalimèra
Bonsoir : kalispèra
S’il vous plaît : parakalo
Pardon : sighnomi
Merci : èfcharisto
Oui : nè
Non : ochi
Parlez-vous français ? : Milatè ghalika
Où se trouve…? : pou inè…?
Combien coûte…? : posso kani…?
Comment allez-vous? : ti kanètè?
Ça va : endaksi
Chat : kato

La place Syntagma Athènes


Visiter Athènes : suggestions de ballades dans Athènes

Se promener dans Plaka : parcours 1,5 km, environ 30 minutes

– Le départ se trouve sur la place Syntagma (point A sur la carte). Tournez le dos au Parlement et allez vers le coin gauche de la place.
– Dirigez-vous dans l’avenue Filellimon, jusqu’à l’église Saint Nicodème (Agios Nikodimos). Cette église, qui date de 1850, est la principale russe orthodoxe.
– A droite, en face de l’église, suivez les panneaux signalant le musée d’Art Populaire grec (Mouseio Ellikinikis).
– Engagez-vous dans la rue Kydathinaion et faites une étape à l’église Sainte-Sotira (Agia Sotira). Sa fontaine, dans la court, fut pendant longtemps la principale source en eau du quartier.
– Continuez. A gauche s’élève le musée d’Art Populaire grec (Mouseio Ellikinikis, point B sur la carte).
– Si vous êtes accompagné d’enfant(s), vous pourrez faire une étape au musée grec pour enfants (Elliniko Paithiko Mouseio).
– Réalisez encore quelques mètres dans la rue Kydathinaion, jusqu’à arriver, sur votre droite à la rue Geronta. Vous arriverez au Centre des arts et traditions populaires (Kentro Laikis Technis Kai Paradosis) qui abrite une collection d’art populaire (point C sur la carte).
– Dans la rue Kydathinaion, atteignez le croisement avec la rue Adrianou et continuez dans la rue Thespidou, pour rejoindre l’atelier Georges Savakis (artiste, qui a peint plusieurs fresques dans plusieurs tavernes du quartier).
– De retour dans la rue Adrianou, vous prendez à gauche pour atteindre le centre du quartier de Plaka.
– Prenez à environ 300 mètres, la petite rue-escalier de Mnissikleous, puis prenez à droite, la rue Diogenous.
– C’est là que se trouve, un hôtel particulier, le musée de instruments de musique populaire (Mouseio Ellinikon Mousikon Organon, point E).
– Poursuivez jusqu’au Forum Romain (point F), au bout de la rue Diogenous.
– Enfin, un peu plus loin, tournez à droite dans la rue Eolou et prenez la rue Pandrossou (une rue très commerçante de Plaka)
– Votre promenade s’achève à la place Monastiraki (plateia Monastiraki, retour en métro possible, point G).


Audioguides MP3 à télécharger gratuitement sur Athènes

Pour télécharger le MP3, faîtes clic droit, puis « enregistrer le lien sous ».

MP3 Intro Athènes

D’autres à venir (très bientôt).