La Camargue est un territoire évoquant un lieu magique où les hommes vivent avec les chevaux, les taureaux et les oiseaux. La Camargue c’est aussi un grand ciel bleu ensoleillé, des étendues d’eaux à perte de vue et de vastes plaines verdoyantes. Au bord de la Méditerranée et à l’intérieur du delta du Rhône, la Carmargue symbolise la nature authentique. Une nature parfois trop réelle, quand les moustiques s’invitent à la fête ou lorsque le mistral joue ses meilleures partitions. Pour cette nouvelle participation au RDV En France Aussi, je vous propose de partir un long week-end en Carmargue. Plus précisément, vous découvrirez ses espaces naturels et ses 3 principales villes (Arles, Les Saintes-Marie-de-la-Mer et Salin-de-Giraud).

La découverte de la Camargue authentique dans le Marais de Vigueirat

Situé à la jonction du delta du Rhône et de la plaine steppique de la Crau, le Marais de Vigueirat est un site naturel protégé. Le site est d’ailleurs classé en tant que Réserve Naturelle Nationale. Il s’étend sur 1.200 hectares et propose une remarquable mosaïque de milieux naturels humides, attirant de nombreuses espèces animales. Les oiseaux sont rois dans le Marais de Vigueirat. Plus de 300 espèces d’oiseaux sont rescencés dont les cigognes, flamands roses, hérons et canards. Le Marais de Vigueirat se visite librement et de façon gratuite à pied. Il est également possible de faire le parcours avec un guide, qui donne des explications intéressantes sur la faune et la flore du marais (comme ces iris jaunes ne florissant que 10 jours dans l’année). Et en plus, il est équipé d’une longue vue pour mieux observer les animaux au loin.

Marais de Vigueirat Tourisme

Le musée de la Camargue pour connaître les relations de l’homme et de la nature

Récemment rénové, le musée de la Camargue prend place dans l’ancienne bergerie du mas du Pont de Rousty et intitule son exposition “Le fil de l’eau…le fil du temps en Camargue”. Les photos légendées, représentations et films permettent de découvrir la Camargue sous l’angle des relations de l’homme avec la nature depuis le 19ème siècle. Protection contre les crues du Rhône, culture du riz, saliculture, viticulture, chasse et pêche, élevage de moutons, chevaux et taureaux camargais, construction de mas provençaux et manades ou encore développement de l’éco-tourisme font partie des sujets abordés. Le sentier du mas du Pont de Rousty peut se faire à la suite de la visite du musée de la Camargue. Le parcours prend la forme d’un sentier de découverte de 3.5 km et présente les activités agricoles du domaine, les cultures, les pâturages, les marais, au détour d’une cabane de gardian.

Musée Camargue Tourisme

Arles : la ville d’art et d’histoire de Camargue

Dans la partie nord de la Camargue, Arles est une ancienne cité romaine, fondée par César en personne, en 46 avant JC. Arles possède de très nombreux monuments d’époque très bien conservés. Voici d’ailleurs une sélection des 6 principaux à voir. Certains sites d’Arles, comme les Alyscamps sont célèbres car ils ont été peints par l’illustre Van Gogh. Arles c’est encore : une étape de Saint Jacques de Compostelle, le Rhône et des hôtels particuliers bâtis avec art et originalité. La découverte d’Arles peut se faire en une journée. Mais 2 à 3 jours seront nécessaires pour réaliser une visite plus complète.

Tourisme Amphithéatre Arles

Les Saintes-Maries-de-la-Mer : la patrie des Gitans en Camargue

On dit des Saintes-Maries-de-la-Mer qu’elles sont la patrie des Gitans, en raison de la manifestation religieuse qui se déroule chaque année à la Pentecôte. Un gigantesque procession accompagne la statut Sara, vierge noire et Sainte Patronne des Gitans, qui trouve habituellement sa place dans l’église fortifiée Notre-Dame-de-la-Mer. Cet évènement attire généralement de nombreux touristes. A l’extrème ouest de la Camargue et perchées sur un cordon dunaire, les Saintes-Maries-de-la-Mer abritent aussi des maisons blanches à arcades évoquant l’Espagne des haciendas. L’autre attrait de la station balnéaire réside dans ses plages. Au port des Saintes-Maries-de-la-Mer, plusieurs bateaux proposent des excusions sur le Petit Rhône. L’occasion de partir à la rencontre des oiseaux, chevaux et taureaux camargais. A proximité des Saintes-Maries-de-la-Mer, 3 points d’intérêts sont à voir : le Château d’Avignon, l’étang de Vaccarès et le parc ornithologique de Pont-de-Gau.

Sainte-Sara Sainte Marie de la Mer Tourisme

Les Salin-de-Giraud : des salins jusqu’à perte de vue

A l’opposé des Saintes-Maries-de-la-Mer, à l’extrème sud-est de la Camargue, se trouve le village Salin-de-Giraud. Ce dernier a été construit à l’origine pour loger les ouvriers d’usine de production de chlorure de sodium (composant du savons de Marseille). L’Eglise grecque orthodoxe s’explique par la présence d’une population majoritairement originaire du bassin méditerranéen. On se rend généralement au Salin-de-Giraud pour voir les salins. Situés à 2 km et accessibles par la route de Piémansion, les salins se déroulent en des marais étendus et de grandes dunes blanches en bord de la route. Il s’agit de camelles, c’est à dire des pyramides érigées après la récolte pour stocker le sel. Contrairement, à Aigues-Mortes, la production des salins des Salin-de-Giraud est destinée à un usage non alimentaire (sel de déneigement). Non loin de Salin-de-Giraud, il y a deux immenses plages : celle de Beauduc et celle de Piémanson. Attention, la baignade par endroit est réputée dangereuse en raison des courants liés à leur proximité avec l’embouchure du Rhône. Le Marais de Vigueirat, cité plus haut, se trouve aux environs des Salin-de-Giraud, tout comme l’Etang du Fougassier, un véritable sanctuaire pour les flamands roses.

Salin de Giraud Tourisme

#EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » de Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs, dont le thème est ce mois-ci « Partir en week-end ».

Categories: Blog, Uncategorized

13 Responses so far.

  1. De Strasbourg à la Camargue, ça file vite 😉
    J’ai ajouté de nouveaux articles sur la Camargue comme celui-ci : http://www.tourisme-europe.fr/animaux-emblematiques-camargue/
    Bientôt, un petit film tournée avec ma GoPro.

  2. Sév dit :

    Ça fait loin pour nous, mais je ne désespère pas d’y aller un jour… tu me donnes envie, c’est certain !

  3. Jean-Pierre dit :

    Bonjour, un billet qui ne manque pas de précisions et qui par la même occasion redonne envie de s’y replonger à nouveau!

  4. Nath' dit :

    Ah la Camargue, c’est joli !
    Je confirme que les moustiques ne sont pas une légende ! Il y a des années j’étais allée m’accroupir dans des « broussailles » sur la plage pour prendre une photo du coucher du soleil. Sauf qu’en attendant je me suis fait dévorer ! Donc le soir : vêtements longs !
    J’avais bien aimé aussi le parc ornithologie de Pont-de-Gau.
    Nath’ Articles récents…En France aussi #23 : partir en week-end !

  5. @Week-end Evasion : Oui, tu as raison, l’excursion à cheval est une activité emblématique. Je n’en n’ai toutefois pas fait. C’était plutôt rando avec sac à dos pour porter bébé ;). Mais on a vu beaucoup de promeneurs à cheval, surtout vers les Saintes Marie de la Mer, qui avaient l’air de bien s’amuser.

  6. Tu n’évoques pas du tout les balades en cheval dans la Camargue, dommage 🙂 Mais il y a tellement de choses à y faire! J’ai prévu d’y aller cet été, je garde ton article sous le coude 😉
    Week-end Evasion Articles récents…5 raisons de visiter Chambord

  7. @ Christophe : Je trouve en tout cas que la Camargue ressemble en certains points à la cote Picarde si joliment dépeinte dans ton article. Du coup, cela donne envie d’aller visiter ces autres régions sauvages et naturelles !

  8. @ Florence : Le musée de la Camargue a ouvert ses portes en 2013 après une rénovation. L’exposition est très pédagogique. J’ai largement préféré ce musée à celui sur l’Arles Antique (visité pendant la nuit des musées). Quant à la promenade évoquée, nous l’avons faite. Malheureusement sur les 3,5 km, les taureaux étaient cachés tout comme les oiseaux.

  9. @Sylvie : Je te conseille un week-end ou plus en Camargue. Il y a plein de choses à voir. Les moustiques en Camargue ne sont pas une légende… Nous nous sommes fait piquer comme jamais. Les seuls jours où nous avons été tranquilles, c’est à cause du mistral qui soufflait fort.

  10. SYLVIE dit :

    Merci pour cette découverte d’un endroit que je rêve de pouvoir visiter un jour… Sans les moustiques si possible… 😉 Je blague : je mettrai des manches longues et un pantalon, car mon envie d’y aller dépasse bien évidemment cette image qui lie la Camargue aux moustiques.
    SYLVIE Articles récents…10 idées de week-ends randonnée…

  11. Florence dit :

    Nous y allons souvent, parfois pour un week-end et parfois pour seulement la journée.
    Nous n’avons jamais réussi à visiter le musée de la Camargue, il était fermé les fois où nous y sommes allés. Cela ne nous a pas empêché de faire la promenade attenante.

  12. Charly dit :

    La Camargue est vraiment un très bel endroit. J’ai un véritable attachement à cette région !
    Charly Articles récents…Voyager pour apprendre

  13. C’est très joli la Camargue, une région encore naturelle et un peu sauvage … on ne peut effectivement pas y aller sans visiter les villes que tu cites, nous en gardons de bons souvenirs 😉
    Christophe@LesVadrouilleurs Articles récents…10 idées d’activités pour un week-end en côte picarde

Leave a Reply


CommentLuv badge