Ancienne réserve de chasse royale, Casa de campo est un des grands parcs de l’ouest de Madrid. Encore sauvage, le parc offre diverses installations : un lac, une piste cyclable, des terrains de tennis, des piscines, un zoo, un aquarium et même un parc d’attraction. Casa de Campo, c’est aussi la possibilité de voir Madrid sous un autre angle… au sens propre, comme au sens figuré.

Un parc apprécié autant des Madrilènes que des touristes

“Il suffit de passer le pont / C’est tout de suite la campagne” chantait Brassens. Pour les madrilènes préférant la campagne à la ville, Casa de Campo est l’endroit idéal. Beaucoup s’y rendent le week-end. Les touristes cherchant à se promener ou à faire du sport accèdent aussi à Casa de Campo. Ce vaste parc de Madrid, qui s’étend sur presque 1800 hectares, se situe au delà de la rivière Manzanares. Peu de capitales Européennes peuvent se targuer d’avoir un espace vert d’une telle envergure. Le Parc de Casa de Campo est ouvert tous les jours et en accès libre. Un téléphérique y conduit depuis la gare de Rosales à deux pas du Temple de Debod. Il est aussi accessible en métro (ligne 5 ou 10), bus et voiture.

Casa de Campo Parc Madrid

Casa de Campo : l’ancien lieu de débauche de Madrid

Si Casa de campo est aujourd’hui le poumon vert de Madrid où se réunissent les familles en pique-nique et les étudiants séchant les cours, il n’en n’a pas toujours été ainsi. Le parc, qui se trouve tout de long du Paseo del Pintor Rosales et de Moncloa, est, en effet, resté durant des années le lieu des prostitués, drogués et trafiquants en tout genre. Casa de campo était, ainsi, à Madrid ce que le bois de Boulogne est à Paris. Encore maintenant, à la nuit tombante, la “population” de Casa de Campo change et il convient d’être prudent.

Des vues magnifiques sur Madrid depuis Casa de Campo

Le périphérique de Madrid, qui permet d’aller à Casa de Campo, offre des vues magnifiques sur Madrid à 40 mètres de haut. On a le temps d’apprécier les paysages durant le trajet de 2,5 km, pendant environ 11 minutes. Une fois arrivé, on se retrouve dans une vaste zone boisée. Si vous avez le goût de la marche à pied, profitez-en pour atteindre le lac artificiel (El Lago). Au milieu de l’étendu d’eau se projette un jet d’eau visible à des kilomètres. Depuis cet endroit tranquille, vous pourrez vous rafraîchir, en savourant “una cerveza fria con lemon” – c’est à dire une bière fraîche avec du Fanta Citron – à une des terrasses (attention aux prix élevés des restaurants du parc). Les abords du lac sont, aussi, le lieu adéquat pour observer Madrid avec un peu de recul sur la ville. Arrêtez-vous un instant pour admirer les immeubles de Plaza de España et encore le Palais Royal.

Tourisme Casa de Campo Madrid

L’histoire du Parc Casa de Campo à Madrid

Casa de Campo était une réserve de chasse royale avant que le parc ne soit ouvert au public en 1931. Son nom signifie literrallement “Maison de Campagne”. Son histoire commence avec la décision du roi Philippe II de transférer la Cour à Madrid et d’y résider. Il délimita un vaste domaine reliant le Palais avec le pavillon de chasse du Pardo. Des fermes et des champs proches, rachetés aux voisins, sont ensuite rajoutés. Durant la Guerre civile espagnole, le site Casa de Campo a été perturbé par les batailles et de bombardements. Plusieurs anciens bâtiments ont été endommagés durant cette période trouble de l’Espagne. De nouvelles militaires constructions sont apparues. On trouve à Casa de Campo de nombreux panneaux explicatifs retraçant l’histoire du parc.

Categories: Blog

Leave a Reply


CommentLuv badge