La Tour de Londres est un des châteaux médiévaux les mieux conservés d’Angleterre. Elle a sur les épaules tout le poids de l’histoire. Celui des moments de grande liesse, comme aussi celui de la terreur, des souffrances et de la mort. Plus qu’une simple forteresse, la Tour de Londres regroupe, en effet, en ses murs d’enceinte, un palais, des prisons et des chapelles. Elle abrite les joyaux de la Couronne, symboles de la royauté. Plus insolite, on y trouve, depuis des siècles, des corbeaux, de curieux résidents permanents de la Tour de Londres.

Legende Corbeaux Tour de Londres

Une véritable attraction pour les touristes

A Trafalgar Square, vous croiserez des pigeons. Au sein de la Tour de Londres, ce sera plutôt des corbeaux. Les volatiles sont de taille impressionnante et semblent bien nourris. Il se déplacent très peu car leurs ailes ont été rabotées. Ils sont une demi douzaine et portent chacun une bague de couleur… et même un petit nom. Le plus vieux résident, Jim Crow, a atteint l’âge canonique de 44 ans. Les corbeaux sont, généralement, considérés comme des oiseaux de mauvais augure. Cependant, à la Tour de Londres, ils sont devenus une véritable attraction pour les touristes, en raison de la légende qui leur donne un rôle prépondérant dans l’Histoire de la Tour de Londres et de l’Angleterre.

La légende des corbeaux de la Tour de Londres

La présence des corbeaux est liée à une croyance selon laquelle tant que les corbeaux restent près de la Tour, l’Angleterre sera protégée de toute invasion. Charles II, alors roi d’Angleterre au XVIIème siècle, décréta qu’au moins 6 corbeaux devaient être gardés à la Tour à tout moment, afin d’éviter les catastrophes. Une mauvaise idée selon son astrologue John Flamsteed. Incommodé par les corbeaux dans ses travaux d’observation du ciel, il se plaint au roi, qui décida de les abattre. Mais, le roi s’avisa lorsqu’on lui déclara que sans ces oiseaux dans la Tour, la Tour de Londres s’effondrerait avec son royaume. C’est alors qu’il décréta que les corbeaux devaient être protégés. Tradition qui perdure encore de nos jours.

Croyances Corbeaux Tour de Londres

Où apercevoir les corbeaux de la Tour de Londres ?

Afin d’éviter que les corbeaux ne s’échappent de la Tour de Londres, leurs ailes ont été taillées, ce qui rend impossible toute fuite. On peut les apercevoir, en plein air, près de la tour Wakefield, car leurs appartements se trouvent à proximité. Vous rencontrerez, probablement aussi, le Ravenmaster, c’est à dire le maître des corbeaux, chargé de prendre soin de ses petits protégés, en les soignant et nourrissant. Un rôle très sérieux puisque, une autre croyance veut que si les deux corbeaux de la Tour de Londres venaient à disparaître, cela annoncerait la fin de l’actuelle famille royale et la ruine de la Grande-Bretagne. C’est pourquoi, lorsque l’un d’eux meurt, on le remplace aussitôt.

Categories: Blog

2 Responses so far.

  1. Bonsoir Katline. Actuellement, les corbeaux “résidents” de la Tour de Londres se nomment : Hardey, Gwyllum, Odin, Hugin, Thor, Cedric et Muni.

  2. deville kathline dit :

    Bonjour, Monsieur ou Madame je voulais savoir les prénoms des corbeaux équipés d’une bague. Si possible, merci d’avance.

Leave a Reply


CommentLuv badge